Accueil » VTT»Sécurité et équipement

Sécurité et équipement

En cas d’accident

Il existe quelques fondamentaux à toujours respecter : ne pas partir seul, ne pas surestimer son niveau, informer les proches de l’itinéraire, emmener avec soi une petite trousse de secours, (couverture de survie, désinfectant en crème, bandes) des barres de céréales et un portable. Certes, il ne passe pas partout mais entrer quand même dans son répertoire des numéros indispensables.

Secours en montagne :
04 76 22 22 22
Pompier : 18
Depuis un portable : 112

Si les lieux de l’accident sont proches d’une route goudronnée, ce sont les pompiers qui interviennent, si le lieu est éloigné, en montagne, ce sont les secours en montagne. Essayez lors de votre appel de situer le mieux possible les lieux de l’accident, donnez votre numéro de portable, et décrivez calmement la gravité des traumatismes.

Licences et assurances

Une idée courante veut que l’on se croie toujours trop assuré… Que nenni ! Le VTT peut être assimilé à un sport dangereux et votre assurance comporte peut-être des clauses exclusives concernant cette pratique. Il faut donc au préalable bien se renseigner auprès de son assurance et conserver avec soi son numéro. Le mieux est, bien sûr, une licence dans un club de VTT. Elle vous protégera dans tous les cas et vous couvrira si vous pratiquez la compétition. Avec votre licence vous aurez une assurance responsabilité civile, défense, recours et individuelle accidents corporels, quel que soit l’usage que vous faites de votre vélo.

Fédération Française de Cyclisme
Bat. Jean Monnet – 5, rue de Rome
93561 ROSNY-SOUS-BOIS
Tél : 01 49 35 69 00 – Fax : 01 49 35 69 61

Site des clubs VTT en France : www.ffc.fr
Tous les clubs de votre région sont dans l’annuaire clubs.

Respect

La pratique du VTT est en pleine expansion, nous sommes de plus en plus nombreux sur les chemins de l’Oisans que nous partageons avec les randonneurs. Alors afin que la cohabitation soit la plus harmonieuse possible, n’hésitons pas à avertir de notre passage en freinant ostensiblement même si ce n’est pas toujours vraiment nécessaire.
Certains sentiers sont fragiles, évitons le freinage arrière sur de longues portions et enfin ne coupons pas entre les épingles. La période estivale est très fréquentée par les randonneurs, redoublons d’attention.
Sur certains chemins (notamment Besse en Oisans et Mizoën) une utilisation abusive des navettes motorisées pour monter sur le plateau et en descendre en version « course » par les chemins piétons classés au PDIPR (Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnées) devient problématique.
Cette pratique Enduro s’apparente à la pratique que l’on peut trouver en station avec l’aide des remontées mécaniques. Mais ces itinéraires ne sont pas en station, l’équilibre environnemental est fragile, et une pratique abusive détériore grandement les sentiers, érodent le respect entre utilisateurs.
Essayez de préserver cet équilibre, ne pratiquez pas le vtt enduro version course en dehors des stations vtt et diminuez votre impact carbone… en faisant chauffer les mollets à la montée… L’utilisation abusive de navette motorisée pour atteindre le point haut transforme l’utilisation des chemins en une piste de DH sauvage.
Attention, le VTT est toléré sur les sentiers au même titre que les piétons ou les cavaliers, une attitude excessive de notre part, les vététistes, pourrait nous créée des interdictions que nous ne souhaitons pas.

Mise en garde !

LE VTT FREERIDE EST UN SPORT ENGAGÉ

Un vélo bien entretenu, des protections adaptées sont les bases de la sécurité. Ne surestimez jamais votre niveau de pratique, le vélo en montagne a les mêmes impératifs que l’alpinisme. Les chutes font certes partie de la pratique mais n’oubliez pas cet adage local : un bon pilote est un pilote entier !

Quant à la rando, les mêmes recommandations sont nécessaires : les itinéraires proposés sont moins engagés à la descente mais le relief de l’Oisans reste abrupt et sauvage. Vous n’avez pas besoin de toutes les protections, cependant la chute nous guette toujours au bout du guidon ! Attention, car certains itinéraires sont très éloignés d’un village, le téléphone portable ne passe pas toujours, alors ne pédalez jamais seul et restez prudent, le casque vissé sur la tête !

DH

DH

Enduro

Enduro

XC

XC

Trial

Trial

Enduro

Enduro

Bike Park

Bike Park