Accueil » Vélo de route»Pratique

Pratique

Se préparer correctement

L’Oisans collectionne les plus beaux cols, les plus populaires mais aussi les plus rudes de l’histoire du cyclisme. Ne dit-on pas qu’en Oisans même les poules doivent porter des crampons ? Alors pour que chaque col n’ait pas l’allure d’un chemin de croix, une bonne préparation s’impose !

D’abord équipez-vous d’un développement de chamois avec un plateau de 39 au minimum et 25 ou 26 à l’arrière. Entraînez-vous dans des côtes fortes en pédalant assis, régulièrement, les mains en haut du cintre. Veillez à modifier la hauteur de selle afin de trouver un style de grimpeur plus économique et plus confortable.

Travaillez le fractionné sur le plat avec des séries de cinq efforts de quelques minutes entrecoupées de récupération active (pédalez tranquillement) en maintenant des fréquences de pédalage de 100 tr/min. À l’attaque de chaque ascension, démarrez humblement afin de garder des forces pour la fin. Un rythme régulier permet d’éviter les grosses variations de fréquence cardiaque.

Attention : le corps étant en surchauffe à la montée, les descentes se transforment en un voyage arctique ! Bien hydraté, vous réduirez de 20 % d’éventuelles lésions musculaires ou tendineuses ! Sachez qu’un athlète peut perdre jusqu’à 2 litres de sueur par heure d’activité. Le rôle de la sueur est d’évacuer la chaleur, il faut donc veiller à compenser ces pertes sudorales en buvant régulièrement, avant la sensation de soif ! N’oubliez pas que ces pertes influent sur la performance et augmentent la fréquence cardiaque…

Pédaler en toute saison, c’est possible !

L’été, bien sûr, vous ouvre d’infinies possibilités pour rouler à travers l’Oisans dans la fraîcheur des montagnes à l’abri des canicules estivales. Le printemps et l’automne, saisons sereines et intimes, sont pleins de surprises. L’automne s’attarde sur des routes désertes, un peu de neige saupoudre les sommets avoisinants, l’air vif et pur emplira vos poumons d’une belle énergie ! L’hiver les mythiques cols du Glandon, de la Croix de fer et du Galibier sont fermés, mais parfois fleurissent des cyclistes au détour d’une route réchauffée par le beau soleil d’Oisans. N’hésitez-pas à élargir votre rayon de pédalage à tout le département de l’Isère, les possibilités d’itinéraires sont multiples !

Équipement et matériel

Mécanique

Un vélo en bon état, huilé et bien réglé diminuera le coefficient de frottement (l’équivalent d’une pente de 1 % pour un bon vélo). Méfiez-vous des dérailleurs mal ajustés, des chaînes fatiguées qui cassent en pleine montagne, loin de tout. Vérifiez à chaque sortie la pression des pneus : entre 7/7,5 kg sur route humide, 8/8,5 kg par temps sec. Contrôlez attentivement le freinage, la fixation des roues.

Musette du cycliste

• Un petit kit de réparation.
• Le bidon pour toujours s’hydrater (on croise de nombreuses fontaines à l’eau délicieuse dans les villages de l’Oisans).
• Un ou deux encas pour éviter une hypoglycémie.
• Un coupe-vent et une petite polaire (les changements de température peuvent être brutaux).
• Un téléphone.
• Quelques euros pour s’offrir un petit godet au col…

Cartographie

Vous trouverez une excellente carte de l’Oisans dans les offices du tourisme. Avec la carte Michelin 333 local Isère, Savoie, toute la région est couverte. Pour plus de détails munissez-vous des cartes au 1/25 millième : top 25 Bourg-d’Oisans et l’Alpe-d’Huez 3335 ET, top 25 Meije Pelvoux 3436 ET, top 25 les Deux-Alpes 3336T.

Sécurité

Ne négligez rien !

Le casque, les lunettes et les gants sont indispensables. Un moucheron dans l’œil peut provoquer une chute et sans casque ni gant celle-ci peut être lourde de conséquences… En descente, modérez votre vitesse et ne coupez jamais les virages. En vélo il n’y a pas de carrosserie, la meilleure protection hormis le casque est d’être visible : les couleurs vives, les bandes réfléchissantes aux chevilles et dans le dos, des réflecteurs sur le vélo. Même en plein jour, des alternances entre ombre et lumière font que les vélos ne sont pas toujours visibles des automobilistes. Pensez toujours à être vu. Signalez vos changements de direction. Ne coupez pas les virages en descente.

Pour circuler en toute sécurité

Respectez le code de la route. Anticipez vos maladresses et celles des autres ! Évitez de rouler à plusieurs de front. N’oubliez pas de vérifier le bon état de votre vélo : pression des pneus, freinage…
Consultez la météo avant de partir. Météo : 08 36 68 02 38 ou bulletins à disposition dans les offices de tourisme.

Pédaler en altitude

Alpe-d’Huez, 1 860 m, Col de Sarenne, 2 000 m, Galibier 2 600 m… À plus de 1 500 m, on ressent déjà les effets négatifs de la diminution de la pression atmosphérique : essoufflement et, au-delà on peut être sujet au MAM (Mal Aigu des Montagnes) avec des maux de tête, des étourdissements, fatigues anormales.

Plus on monte en effet, plus la pression baisse, l’apport d’oxygène est réduit d’où la diminution de la qualité des échanges d’oxygène et du sang. Heureusement, au bout de quelques jours d’altitude, le corps améliore ses aptitudes aérobies et augmente sa faculté à transporter de l’oxygène. Sachez qu’à l’Alpe-d’Huez à 1 860 m votre VO2 max est de 3 à 8 % moins élevé qu’au niveau de la mer. Au sommet de l’Everest cette diminution peut même atteindre 90 % !

En cas d’accident

Trois impératifs : protéger, alerter, secourir

  1. .Avant de téléphoner, baliser les lieux de l’accident puis prendre des repères pour indiquer avec précision le lieu aux secouristes.
  2. Appeler les secours
  3. En les attendant, ne pas bouger le blessé et ne pas lui donner à boire. Le couvrir et le rassurer.
  • Secours médicaux : 15
  • Pompiers : 18
  • Secours général depuis un portable : 112

Assurances

Votre responsabilité civile est le plus souvent comprise dans l’assurance habitation ou la licence sportive (vérifiez les dates de validité). Avec votre licence vélo, vous aurez une assurance responsabilité civile, défense, recours et individuelle accidents corporels, quel que soit l’usage que vous faites de votre vélo.

Fédération Française de Cyclisme

Bat. Jean Monnet – 5, rue de Rome
93561 ROSNY-SOUS-BOIS
Tél : 01 49 35 69 00
Site web

Col de Sarenne

Col de Sarenne

Col de la Croix de Fer

Col de la Croix de Fer

triathlon

triathlon

Tour de France

Tour de France

Parcours cyclo chronométrés

Parcours cyclo chronométrés

Montée de l'Alpe d'Huez

Montée de l'Alpe d'Huez

La Marmotte

La Marmotte

Col de la Croix de Fer

Col de la Croix de Fer